nouvelles persos
nouvelles persos


Partagez cette nouvelle sur Facebook


E.T.


Auteur : BERGZOLL Christian

Style : Scènes de vie




« E.T… téléphone maison »…

A moins de vingt quatre mois, tout éveillée que je j’étais, je n’avais aucune chance d’être considérée comme une enfant de plus de trois ans. Or, en 1982, mes parents- urgentistes raisonnables, comme l’exige la décennie d’études nécessaires après le baccalauréat…- tenaient absolument à ce que toute notre tribu dévore ce Spielberg que mon père pressentait, à juste raison, comme un « film-culte ». L’expression existait déjà mais n’avait pas encore traversé l’Atlantique, pour s’imposer, comme le reste de la culture étasunienne, et comme nous le fîmes à la caisse du cinéma.

Mes frères aînés, jumeaux adorables, précisèrent qu’Amandine-moi…- était la plus sage des petites filles. Ma mère, presque en larmes, répondit, au premier refus, que la nourrice s’était cassée le fémur et que ses fils étaient les derniers de leur classe à n’avoir pas vu ce … Quant à mon père, il garantit qu’il me poserait sur ses genoux, et qu’assis sur un strapontin, près d’une des portes, il pourrait évacuer la poupée -moi…-, hors de la salle obscure, dès mon premier cri, si j’en commettais un, ce qu’il confirma comme improbable. La caissière, seule en poste, impressionnée par la file d’attente qui débordait sur le trottoir, imagina l’impact d’une négociation prolongée.

Elle croisa mon regard. Tout à trac, à force d’entendre la phrase partout, j’ai lâché : « E.T…. téléphone maison »…La salariée quinquagénaire- future grand-mère ?- a succombé. Mon père m’a calée sur son bras gauche, et, radieux, a tendu au planton du couloir nos cinq sésames.
Nous nous enfilâmes au premier rang, le nez dans l’écran. Je n’ai rien dit, sauf quand le petit extraterrestre est apparu. J’ai tendu le doigt vers lui. Crié « loup », juste une fois. Mon père a caressé mes boucles naissantes et murmuré derrière mon oreille : « il est gentil, vient de très loin, ne mangera personne » Rassurée, j’ai pris mon pouce et suivi l’histoire jusqu’au bout sans m’endormir. Anecdote évoquée si souvent…

Que fait-on de sa vie quand, si petite, on subit ce flot de bruits et d’images ? On se prend de passion pour tout écran qui sublime la vie : il faut avouer, en outre, que la télévision était une aide maternelle puissante, pendant que la nourrice à domicile –indemne de toute fracture, bien sûr-, repassait, astiquait, rangeait le bazar sans cesse renaissant de notre communauté familiale.
Plutôt visuelle qu’auditive, j’ai englouti des savoirs médicaux sur les moniteurs de la toile, me suis spécialisée en célioscopie, et suis devenue une référence dans mon microcosme professionnel. Accessoirement, j’ai longtemps recherché un petit garçon capable de filer vers la lune en vélo, avec un truc fantastique sur son guidon, j’ai fini par épouser un Américain et nos jumeaux se prénomment Henry et Thomas, sans que leur géniteur n’ait obtenu de moi la raison de ce choix éminemment cinéphile.

Aujourd’hui, en mission humanitaire où il ne fallait pas être, je déplore de si mal parler la langue de mon époux, qui, lui, massacre si peu la mienne depuis qu’il s’est greffé à notre hexagone. Pour les voyelles, par exemple, j’ai toujours mélangé les astuces mnémotechniques. Mon père, encore plus défaillant que moi, m’inculquait qu’en anglais, « le a c’est ail, le e c’est hie, le i c’est i, le o c’est houx, le u c’est heu » ce qui s’embrouillait avec la phonétique barbaresque des cours.

Là, au bout de fusil que tient ce presque adolescent, je tente une nouvelle fois de faire appel à ces rudiments linguistiques que tout mouvement terroriste distille à ses mercenaires. Si je ne me retenais pas, je pointerais mon index, encore, vers lui, vers sa barbe naissante. Les yeux exorbités, je murmurerais « loup », mais je sais qu’aucune main, aucune voix ne serait sur ma nuque pour me rassurer. Je tends mon doigt vers mon téléphone mobile qu’il explore distraitement, il a fait apparaître le visage d’Ed Twilight, mon mari.

Je tente, moins bien qu’il y a vingt neuf ans, un « E…. hie…T …t酅. téléphone maison »





nouvelles persos lecture aleatoire
lecture aléatoire




Multipanda - B'Resto Buro - Infoquizz - Refina - Solution Piscines - Solutions Banque - Yaca-Sudoku -