Les lettres



Nouvelle écrite par Sébastien FAURE dans le style Fantastique



Vous aimez cette nouvelle ? Partagez-là !
image3

Un de nos partenaires

SOLUTION - TRADUCTION
Traduction professionnelle
Pour tout type de projet

Ce fut l'histoire d'un petit homme, tout ce qu'il y a de plus normal... Mais à chaque fois qu'il devait rencontrer un ami, avoir un rendez-vous avec une fille, ou tout simplement acheter du pain, il devait envoyer une lettre par avance à son futur interlocuteur, où il dictait la conduit qu'il fallait avoir, les phrases, à la virgule près qu'il fallait réciter, une pièce de théâtre que le petit bonhomme faisait jouer à ses amis. Il en avait peu d'ailleurs, car ceux qui ne le connaissaient pas bien, pensaient qu'ils n'étaient que des marionnettes entre les mains du petit homme. Mais c'était faux. Il a toujours cru que les relations sociales marchaient comme ça. Toujours à l'avances. Prévoir le moindre mouvement.

La vie se déroula ainsi jusqu'à ses 40 ans. Il dirigeait ses rencontres comme, il se plaisait à le dire, dieu dirigeait le destin. Un jour, cependant, il reçut une lettre. Il n'y avait aucune information sur l'expéditeur. Le petite homme ouvrit la lettre, et cria de surprise. Une personne, sûrement une femme d'après l'écriture, lui proposait un rendez-vous et, tout comme lui, avait écrit le scénario de la rencontre.
Il décida d'y aller. Il apprit la pièce de théâtre. Au jour dit, il s'installa à la terrasse d'un petit café, et il vit arriver, avec 15 minutes de retard, une superbe femme. L'heure passait, et le petit homme était mal à l'aise. Il n'aimait pas être manipulé. S'il avait écrit le scénario, il aurait dit autre chose. Il comprit ce que ressentait les gens qui avaient dû subir ça. Il se leva, alla jusqu'à la femme, et l'embrassa. Il n'y a pas eu d'histoire entre eux. La femme refusa d'improviser une relation. Mais l'homme était heureux. Il était désormais libéré de lui-même. Il ne freinait plus sa créativité.

Le lendemain, il reçut une autre lettre. Cette fois-ci, l'expéditeur était marqué. « Sébastien Faure »
Il ouvrit la lettre, et commença à lire.

« Ce fut l'histoire d'un petit homme, tout ce qu'il y a de plus normal... »
Cette lettre racontait toute sa vie, jusqu'à aujourd'hui. En tout cas, la vie dont il se souvenait... Il leva la tête et vit un géant le regarder. Non, il ne le regardait pas. Entre l'homme et le géant flottaient des lettres, qui formaient des mots, puis des phrases. Il se rendit compte que chacune de ces lettres était relié à lui par des fils invisibles. Il était une marionnette. Le géant le lisait. Il était le héros d'une nouvelle. Il se précipita dans le cuisine, attrapa une paire de ciseau, et coupa tous ces abominables liens qui le privait de liberté. Ensuite, il sortit de la maison en courant et en claquant la porte...
...
...
Je n'entendis plus parler de lui. Le petit homme était devenu plus grand que je ne l'avais imaginé.
Il est maintenant sortit de ma vision d'écrivain, il va où il veut...
Mais je sais qu'il est heureux.
Il est désormais libéré de son créateur.
Je l'appelais Alexandre...

image1

Lecture aléatoire

Envie de flâner au fil des pages et de découvrir des récits, des histoires et des personnages au hasard, c'est par ici.



Merci à nos partenaires

Les partenaires qui soutiennent Nouvelles-Persos nous permettent d'y consacrer du temps, et donc de gérer le site dans l'intérêt des auteurs et des lecteurs.
Merci à eux.

Actualités

Mises en ligne, news, infos...


Statistiques

Nouvelle-Persos

Une nouvelle est une oeuvre littéraire proche du roman, mais qui s'en distingue par sa brièveté, le petit nombre de personnages, la concentration et l'intensité de l'action, le caractère insolite des évènements contés.