Mauvaise presse



Nouvelle écrite par Christian BERGZOLL dans le style Drame



Vous aimez cette nouvelle ? Partagez-là !
image3

Un de nos partenaires

MULTI PANDA
Création de sites internet
Site vitrine ou site sur mesure

Un blindé, couvert de sable et d’embruns, plage de ….. Cinquante sept journalistes réputés indépendants. Alignés, en quinconce. Parmi eux, Pierre, soixante ans, et Jérôme, trente et un... A deux mètres vingt l’un de l’autre. Presque comme les chenilles.

— Vous acceptez que j’évoque les insurgés, uniquement si je consens à reconnaître qu’ils commettent des exactions, qu’ils sont fauteurs de trouble et générateurs de la guerre civile, c’est ça ?
— Oui, ils n’existaient pas dans la résolution 1974 de l’ONU, ils étaient invisibles, illisibles, les avions de la coalition ne bombardaient pas les tanks du colonel pour les aider mais pour protéger les civils, et…
— Et vous pensez vraiment qu’on puisse mandater des militaires étrangers contre des militaires de l’armée régulière autochtone, sans risquer le moindre dommage collatéral ? L’art de tuer et la technologie ont certes progressé, mais, en zone urbaine, en guérilla urbaine, une bavure devient vite une boucherie…Vous pensez savoir qui nous a menottés, qui nous a jetés dans …
— Tu vas m’infliger des vous longs comme le canal de Suez jusqu’à quand ? Je te rappelle que j’ai l’âge de ton père et qu’à ce titre, c’est moi qui propose la bonne distance respectueuse entre toi et moi… Vu les circonstances, le tutoiement réciproque me semble vraiment opportun, non ?
— Oui…non…enfin… nous venons d’horizons politiques et culturels tellement différents, tellement opposés, je ne sais pas si, en tant qu’adversaires, cette familiarité entre nous ne sonnerait pas comme une double trahison, la mienne.. la vôtre… enfin… la tienne…
— Tu m’amuses avec tes minauderies de petit réactionnaire coincé : au stade où nous en sommes tous, sur cette plage, tu ne crois pas que nous pourrions faire abstraction de nos querelles de plumitifs privilégiés ? Il y a urgence à ce que nous sachions tous qui commandite ce qui nous arrive, pour que l’un d’entre nous au moins puisse témoigner, dénoncer…
— Un survivant ? Vous délirez, il n’y en aura pas. Regardez autour de vous, cinquante six têtes qui dépassent du sable, cent douze lèvres, cent douze paupières éclatées par le sel et le soleil, et les scorpions qui attendent la tombée du soleil pour venir nous crever les tympans, bouffer les …, les…
— Tu as peur ?
— Oui, follement. Si je n’avais pas si faim et si soif, j’en chialerai, j’en remplirai mon pantalon, mes pataugas. Et toi ?
— Oui, peur de m’être trompé de bataille, peur d’avoir vécu en voyeur, à côté de la vraie vie, juste comme un gardien de zoo qui donne de la viande avariée à une multitude de hyènes qui constitue notre lectorat…nos concitoyens…
— Ça, c’est de la peur de vieux qui n’a brassé que du racolage, que de l’article engagé, de la poudre aux yeux des gogos, ça, c’est de la trouille de fin de parcours, ça jouxte aisément la résignation. Moi, j’ai peur de ne pas vivre la vie que je suis en droit de vivre, et ça me rend furieux, et ça m’épouvante, et je paierai et je tuerai et je… pour que je m’en sorte…je…
— Reste digne, reste digne, c’est ta dernière bataille, celle qui te grandit, celle qui va remplir toute la longue série de jours et de nuits que tu vas imaginer quand les chars vont s’avancer.
— Etre mari, père, grand-père, … raconte, raconte, c’est comment ? c’est…
— Il avance… regarde, regarde les écussons, les inscriptions…
— Tu as raison, tu as raison depuis le début, ceux qui commanditent, ceux qui ne veulent pas qu’on dise qui manipulent qui… ceux qui vont exploiter le massacre de cinquante sept journalistes, c’est…

La réalisatrice québécoise crie « Coupez », satisfaite des deux acteurs, satisfaite des dialogues, satisfaite d’être la première à filmer, en plein soleil, une fiction inspirée des zones d’ombre du dernier conflit dans le désert de… Elle rechausse ses lunettes noires, qui cachent mal les cernes en place depuis la disparition de sa sœur urgentiste.

image1

Lecture aléatoire

Envie de flâner au fil des pages et de découvrir des récits, des histoires et des personnages au hasard, c'est par ici.



Merci à nos partenaires

Les partenaires qui soutiennent Nouvelles-Persos nous permettent d'y consacrer du temps, et donc de gérer le site dans l'intérêt des auteurs et des lecteurs.
Merci à eux.

Actualités

Mises en ligne, news, infos...


Statistiques

Nouvelle-Persos

Une nouvelle est une oeuvre littéraire proche du roman, mais qui s'en distingue par sa brièveté, le petit nombre de personnages, la concentration et l'intensité de l'action, le caractère insolite des évènements contés.