Ô Festin



Nouvelle écrite par Renaud DELAMARE dans le style Horreur



Vous aimez cette nouvelle ? Partagez-là !
image3

Un de nos partenaires

MULTI PANDA
Création de sites internet
Site vitrine ou site sur mesure

Proche d’une bourgade normande, un restaurant, le Ô FESTIN, était reconnu dans toute la région et même au-delà pour sa carte et en particulier pour ses spécialités culinaires. Installé depuis plus de quarante ans sur la Nationale principale, il n’avait jamais désempli, bien au contraire. Sa réputation n’avait cessé de croitre.
Ce soir-là, un vendredi de novembre, la salle était comble. Une odeur exquise s’échappait des cuisines et le feu crépitait dans l’âtre de la grande cheminée normande.

Assis dans le coin, sur la banquette rouge sombre, à sa place habituelle, le vieux monsieur, le béret vissé sur sa tête, avachi sur lui-même, lisait son journal et regardait par intermittence les autres clients.
Il avait ce tic agaçant de plisser ses lèvres sèches sur son dentier. Ses yeux noirs enfoncés dans les orbites lui donnaient un regard méprisant.
D’un signe de tête, il apostropha un serveur, en faction dans un coin du restaurant. Le jeune pré-pubère accourra vers lui. Le vieux monsieur empoigna l’avant bras du jeune boutonneux et indiqua d’un simple hochement de la tête la fillette assise sagement près de ses parents qui avaient leur nez dans le menu.
Le serveur rassura son client que sa demande avait bien été comprise et qu’il allait faire le nécessaire. Sur ces mots, il laissa le vieux qui passa sa langue râpeuse sur les lèvres en fixant du regard la fillette aux cheveux roux bouclés.
Le jeune serveur prit à part une de ses collègues, une ravissante jeune femme brune qui sans attendre se dirigea vers la gentille famille. Elle proposa aux parents d’emmener leur fille visiter les cuisines le temps qu’ils choisissent leurs plats. Ainsi fait, elle partit avec la fillette en lui tenant la main.
Les portes battantes de la cuisine se refermèrent derrière elles.

Une demi-heure plus tard, le vieux monsieur se fit servir une des spécialités de ce restaurant :
Foie tendre de Velle et sa sauce aux airelles
accompagné d’une purée maison


Le petit vieux plia son journal, humecta ses lèvres en regardant son assiette et prit les couverts en argent. Il trancha délicatement un morceau du foie et le porta à sa bouche.
Au loin, les parents interpelèrent le jeune serveur boutonneux pour demander où était leur fille…

image1

Lecture aléatoire

Envie de flâner au fil des pages et de découvrir des récits, des histoires et des personnages au hasard, c'est par ici.



Merci à nos partenaires

Les partenaires qui soutiennent Nouvelles-Persos nous permettent d'y consacrer du temps, et donc de gérer le site dans l'intérêt des auteurs et des lecteurs.
Merci à eux.

Actualités

Mises en ligne, news, infos...


Statistiques

Nouvelle-Persos

Une nouvelle est une oeuvre littéraire proche du roman, mais qui s'en distingue par sa brièveté, le petit nombre de personnages, la concentration et l'intensité de l'action, le caractère insolite des évènements contés.