nouvelles persos
nouvelles persos


Partagez cette nouvelle sur Facebook


Des mots


Auteur : FOURNIER Danièle

Style : Réflexion




Des mots ! Des mots qui font mal, qui étouffent, qui désespèrent. Des mots ! Des mots secs, puissants, blessants, qui dévalorisent. Des mots ! Des mots qui serrent le cœur, étreignent la poitrine, qui enragent, font monter et la colère et les larmes. Des mots ! Des mots qui s’incrustent, paralysent. Des mots ! Des mots qui donnent envie de hurler, de casser, de vomir. Des mots ! Quelle puissance ont les mots ? Une puissance maléfique, insidieuse. Ils transpercent, piétinent, tranchent dans notre chair, envahissent notre tête, bousculent nos pensées. Des mots ! Oui, des mots peuvent mutiler l’âme et le cœur, tuer l’espoir. Des mots ! Ils nous narguent, jubilent, heureux d’avoir le dernier « mot ». Des mots ! Lorsqu’ils sont dits, il est trop tard pour les rattraper… Ces mots auraient dû rester au fond de la gorge, au bord des lèvres, au bout de la langue. Ils auraient pu souffler à leur propriétaire de bien réfléchir, de tourner sept fois leur langue dans leur bouche, de peser le pour et le contre. Le poids des mots ! Ils déclenchent gratuitement des souffrances, se rient des maux qu’ils occasionnent… Ils se sentent forts ces mots-là. Des mots ! Mais s’ils savaient combien ils sont mesquins, petits, vils. D’ailleurs, ils ne sont pas responsables, les mots, ils sont muets, eux… Ce sont les autres, ceux qui émettent des sons qui sont les véritables responsables. On peut leur faire dire ce qu’on veut, aux mots. Ils sortent à la queue leu leu comme des serpents venimeux, crachant leur venin bien malgré eux. Ils aimeraient souvent avoir le pouvoir de fermer cette bouche qui se délecte de mots horribles, haineux, jaloux…

Des mots ! Il y a ceux qui sont là pour faire des compliments, encourager un ami, remercier avec un sourire en un rond si joli… Ces mots réconfortent, soutiennent, murmurent un « Je suis là »… Ils réchauffent les membres de ceux qui ont froids et le cœur de ceux qui pleurent. Ils essuient tendrement des larmes qui coulent, silencieuses. Ces mots, par leur intonation, caressent celui ou celle qui souffre, déposent un baiser sur leur front. Ces mots-là, ces mots qu’on devrait toujours prononcer et rêver d’entendre apportent douceur, paix, sérénité. Ce sont des mots amis, des mots qui chantent à nos oreilles, qui nous bercent. Ils nous disent que la vie continue ; que la route s’étend là devant nous, qu’il faut la suivre, continuer d’avancer jusqu’à ce que le chemin s’arrête…

Enfin de compte, les mots sont comme les oiseaux blancs et noirs : il y a les mots gentils, blancs, lumineux ; ceux-là, il faut les accepter, savoir les renvoyer vers ceux qui en ont besoin. Et puis, les mots méchants, noirs ; ceux-là il faut les rejeter, les renvoyer très loin, si loin qu’ils ne trouveront plus la possibilité de revenir. Ceux-là, ces mots, seront malheureux, perdus, égarés dans l’immensité, regrettant peut-être de ne plus atteindre leur but.

Et les mots lumineux seront à jamais les gardiens éternels d’une porte ouverte à tout ce qui est beau et bon.

Des mots ! Dites-les avec amour. Ils vous apporteront paix et joie profonde…





nouvelles persos lecture aleatoire
lecture aléatoire




Multipanda - Infoquizz - Refina - Solution Piscines - Solutions Banque - Yaca-Sudoku -