nouvelles persos
nouvelles persos


Partagez cette nouvelle sur Facebook


La providence


Auteur : HARDIN John

Style : Vécu




J'ouvre les yeux, il est 09h00 du matin... Pffff encore une journée de boulot.
Mon train est à 12h02 à la gare Lille Europe.
Un café expédié bien trop chaud, bien trop vite. Une douche tout aussi furtive suivie d'un petit déjeuner de céréales.
L'horloge l'indique 10h15, bon tant pis, je vais à la gare plus tôt que prévu quitte à reprendre un café et une cigarette la bas.

Sac à dos en place, clefs de la maison? Dans la poche gauche de mon manteau!
Cigarettes, briquet, porte-cartes professionnel , tout est la, c'est parti !

Mais au fait pourquoi je pars si tôt?

La route jusqu'àu métro est agréable malgré le début de ce mois de février glacial, les 10 minutes jusqu'à la station sont agréablement agrémentées de ce soleil d'hiver bas mais chaleureux.

J'entends les portes du métro se refermer, je n'aurai pas le temps ... Mince!
Bon, pas grave je suis largement en avance je prendrai le prochain.

Ah le Voila, bon où vais-je m'assoir ?
La petite place à l'entrée des 6 places à gauche de l'élément de tête du métro semble m'appeler, je ne vais pas la faire attendre et je m'installe, les écouteurs de l'iPhone sur les oreilles.
Les stations défilent, les visages aussi, crispés par le froid ? Ou le stress latent des gens des grandes villes ? Personne ne se parle et personne ne sourit, heureusement j'ai du Within Temptation dans les oreilles pour faire passer le trajet.

Un arrêt de plus, dans 15 minutes je serai au mien, là quelques personnes montent, anonymes et sans sourire, la place vacante devant moi est prise par cette jeune fille qui vient de monter.
Je lui jette un regard.
- Pas vilaine, me dis-je.

Le métro continue sa route, mais pourquoi la route de mes yeux va-t-elle jusqu'à ceux de cette jeune femme?

Voila nous arrivons sur la partie de métro aérien, je n'ai même pas remarqué si quelqu'un d'autre était monté depuis qu'elle est face à moi.
Elle me regarde ...
Mince que faire?? Ma jambe droite tremble, le coeur s'emballe...
J'ai pourtant mangé, je ne dois pas faire de crise d'hypoglycémie avant au moins 2h!
Elle regarde derrière moi, le soleil s'amusant à lancer des reflet kaléidoscopique à travers ses magnifiques et envoutants yeux verts marron.

La petite voix dans les hauts-parleurs du métro annonce de son ton mécanique "gare Lille Flandres" plus qu'une station et c'est la mienne ...
-Mais ...Que fait elle ? Elle descend là? Je m'interroge.
Tant pis je descend là aussi!
Elle prend l'Escalator de droite, bon je vais prendre à gauche pour avoir un oeil dessus.
Elle se retourne, que cherche-t-elle ?

Nous avançons vers la sortie menant aux voies de la SNCF, j'accélère le pas après avoir dépassé une personne âgée, de toutes façons y'a que dans les film que ça arrive.
Je prend 5 mètres d'avance sur elle.
-tu dois prendre un train, dit elle.
Je me retourne, il n'y'a que moi.
Je répond que oui, que je travaille à Paris, on échange quelques mots d'une timidité affligeante de banalité

En haut de l'Escalator elle me renvoie vers le travail.
- bon bah bonne journée alors, bon courage pour le travail.
- merci bonne journée à vous aussi, lui répond - je
Elle poursuit à droite en direction du fast food de la gare et moi je bifurque à gauche pour rattraper Lille Europe.

J'ai fait 20 mètres ... Non pas possible, faut que je la rattrape ! Je peux pas la laisser partir comme ça.
Je rebrousse chemin, la vois de dos, accélère le pas et lui attrape le bras. A ce moment je pense que quelqu'un a pris possession de mon corps! Et j'ai la réponse. C'est elle !
- excuse moi j'ai 30 minutes avant mon train, je peux te proposer un café ?
Elle va me répondre non, j'ai que cette phrase en tête
- oui d'accord, dit-elle.

Elle a dit oui! Elle a dit oui!
Un petit café à cote de la gare, un jus de fruit pour elle, un café pour moi.
Nous discutons, elle est agréable.., au regard comme à la discussion. Quelque chose se dégage d'elle, quelque chose que je ne saurais d'écrire, mais c'est bien présent, et c'est agréable à percevoir.

Mon train part dans 10 minutes. J'aimerais prolonger ce moment mais le travail c'est le travail.
- je vais t'escorter jusqu'à ton train me dit elle avec un regard et un sourire complice.
- pas de problème, au moins je serai en sécurité !

Nous montons l'Escalator de la gare, je n'ose pas lui demander son numéro.
C'est elle qui me le demande. On s'échange nos téléphones pour inscrire chacun les chiffres qui permettront de se recontacter.
Nous nous faisons la bise, je descend vers le train la tête pleine de ce visage et de ses yeux si agréables, tellement que je n'entend pas le train partir...
Bon je vais être en retard au boulot!
Mais un retard provoqué par la providence.

Maintenant je sais pourquoi je suis parti si tôt. Pour commencer une histoire qui dure depuis, comme elle a commencé, comme sur un nuage, comme dans les films où on se dit que ça n'arrive jamais, ou alors aux autres.
Mais au final ça nous est arrivé.





nouvelles persos lecture aleatoire
lecture aléatoire




Multipanda - B'Resto Buro - Infoquizz - Refina - Solution Piscines - Solutions Banque - Yaca-Sudoku -