nouvelles persos
nouvelles persos


Partagez cette nouvelle sur Facebook


Escalator en folie


Auteur : DELAMARE Renaud

Style : Humour




C’est l’histoire de deux escalators qui se trouvent côte à côte dans une grande galerie marchande en banlieue. Ils sont situés juste à l’entrée.
L’escalator de gauche fait monter les gens à longueur de journée tandis que l’autre les fait descendre.
Au court de la journée, celui de gauche se met à soupirer. Imaginez. Un escalator qui soupire fait tressauter ses marches, ce qui est vu pour les humains comme un léger disfonctionnement insignifiant, ce qui passe finalement quasi inaperçu.
Mais il est bon de le savoir!
Bref. L’escalator interpelle son compagnon de fortune:
- Eh Otis! J’en peux plus de tous ces humains qui grouillent. Ils sont lourds, ils gesticulent, ça demande un gros effort de les faire monter! Pfff!
- Oh Koné! Arrête de te plaindre, tu veux, lui répond son voisin d’un accent du Sud. Tu fais rien d’autre que te plaindre, peuchère!
- Mince alors, t’exagère Otis, c’est normal tu les fais descendre! Tu te foules pas un boulon comme ça! J’vais m’mettre en grève, tiens!
- Vas-y donc, mon ami, vas faire ton quéqué! T’es fada! répondit-il nonchalant.
- Tiens tu vas voir! J’vais pas me gêner! rouspèta-t-il!

Sans attendre davantage, l’escalator grognon s’arrêta brutalement, faisant chuter tous ses voyageurs.
Cris, pleurs, râlements s’élevèrent aussitôt. Immédiatement, deux vigiles se précipitèrent pour aider les gens à se relever. Puis l’un d’eux utilisa son talkie pour faire intervenir un technicien.
L’escalator grognon ricanait, satisfait de sa grève surprise.
Son compagnon continuait de faire descendre ses voyageurs, tout en disant: - Couillon, té!
Au loin, le technicien apparut dans sa combinaison bleue et sa grosse caisse à outils à la main.
- Oh mais c’est Momo! fit remarquer l’escalator grognon.
Le technicien s’approcha de l’escalier automatique en panne tandis que les vigiles bloquaient l’accès des escalators au public. Il s’agenouilla devant lui et appuya sur un bouton situé au niveau des capteurs. Il fit de même à l’autre escalator, vide à présent.
L’escalator grognon ne cacha pas sa joie: - Merci Momo! C’est à mon tour de faire descendre les gens! se moqua-t-il sans complexe…

Voilà la difficile vie d’un escalator, dans une immense galerie marchande de banlieue.





nouvelles persos lecture aleatoire
lecture aléatoire




Multipanda - B'Resto Buro - Infoquizz - Refina - Solution Piscines - Solutions Banque - Yaca-Sudoku -