Le jockey (la monte et la monture)



Nouvelle écrite par Choupie MOYSAN dans le style Réflexion



Vous aimez cette nouvelle ? Partagez-là !
image3

Un de nos partenaires

SOLUTION - TRADUCTION
Traduction professionnelle
Pour tout type de projet

Avant le départ, les rennes sont longues sur l’encolure jusqu’au moment où les pouces les reprennent bien à plat, coudes au corps. Le cheval veines saillantes sous la robe, faciès de buis, souffle, l’œil apeuré. L’arrivée est déjà dans le départ. Le jockey cet insecte, tout en cuisses se tient coudes repliés, en élytres de couleurs vives. Les mandibules verrouillées il domine la situation, le stick prêt à asticoter le cuir de la bête qu’il a entre les talons. Il ne pèse pas pour l’animal : il n’est qu’un parasite. Il attend le moment propice une fois sorti de cette boîte à criquet pour se débarrasser de cet intrus dans un virage, à moins qu’il ne disqualifie ce morpion en passant au trot.

Le départ est donné, l’énergie emmagasinée libérée en une violente décharge électrique que maintient le jockey jusqu’à la première courbe. Dans la tête du jockey une obsession : resté maître de sa trajectoire, ne pas se laisser enfermer. Solidaire de sa monture le jockey se brûle les poumons à l’air vif. Encolure longue dans la montée, puis s’aplatir le plus possible, jusqu’à rentrer dans l’herbe, la sentir, devenir criquet et sauter sur le poteau d’arrivée. Il est la mouche du coche, la ligne verte du paysage en accélérée, il ne la voit pas. La monture elle, cadence sa respiration, happe l’air naseaux humides dilatés. En garder sous les sabots dans la dernière ligne droite lorsque la cloche sonne. Deux volontés à ce moment sont liées. Lui, le jockey qui n’a d’existence que sur le dos de l’animal, car au sol il n’est rien, avec sa démarche mal adaptée au sol qu’il foule, alors que de loin il est repérable à sa casaque qui le flatte, mais de près, qui plus est à terre, on dirait le fou du roi !

Donc le jockey les fesses en l’air ne pèse pas grand-chose, l’autre force motrice met toute sa puissance en action dans cet ultime stimulus qu’est la cloche, mais du Jockey ou du cheval lequel tirera le plus de satisfaction de cette course effrénée ? Le cheval c’est sûr aura au moins son picotin, tandis que le Jockey s’il n’est pas gagnant devra comme les autres jours se serrer la ceinture, la balance en témoignera pour la prochaine monte.

image1

Lecture aléatoire

Envie de flâner au fil des pages et de découvrir des récits, des histoires et des personnages au hasard, c'est par ici.



Merci à nos partenaires

Les partenaires qui soutiennent Nouvelles-Persos nous permettent d'y consacrer du temps, et donc de gérer le site dans l'intérêt des auteurs et des lecteurs.
Merci à eux.

Actualités

Mises en ligne, news, infos...


Statistiques

Nouvelle-Persos

Une nouvelle est une oeuvre littéraire proche du roman, mais qui s'en distingue par sa brièveté, le petit nombre de personnages, la concentration et l'intensité de l'action, le caractère insolite des évènements contés.