nouvelles persos
nouvelles persos


Partagez cette nouvelle sur Facebook


Sur la plage pas tout-à-fait abandonnée


Auteur : DOUCET Danielle

Style : Scènes de vie




Allongée casquette sur mes yeux clos, les écouteurs greffés définitivement à mes oreilles je savoure cet instant où la brise marine vient me rafraichir.

Une journée très chaude et pesante vient de laisser place à une soirée où il fait bon savourer la fraicheur naissante.

A mille lieues du monde de ces humains huilés et gesticulants venus d'ailleurs, je m'enferme dans ma bulle... plaisir de courte durée, mon MP5 est déchargé !!! Un brin de mauvaise humeur me titille tout à coup... je m'assieds afin de ranger mon appareil dans mon sac, et des bribes de phrases parviennent jusqu'à moi ....

Je n'ose me retourner, je sens ces gens si près... mais j'entends !! Peut-être même que j'écoute ....vas savoir ! On fait de ces choses parfois !!!

Discrète, (en apparence) je m'allonge, chausse mes lunettes noires, ferme mes yeux et tend l'oreille. .. Peut-être même les deux ...

Il est question de délinquance (j'ai manqué le début). Un gamin, le fils d'un de leur ami -Charles Elie - si j'ai bien entendu est en train de tomber dans la délinquance... je crois qu'il a volé une bouteille de coca ...

Je crois même avoir entendu qu'il fallait rétablir la peine de mort ! A défaut de COUTURE ils ne font pas dans la dentelle pensai-je.

Côté LUI: très peu de réponses ....
Côté ELLE : laisse pas beaucoup de place pour les réponses ...

"Oui tu comprends les gamins faut les visser!!!
(Je me suis tout de suite imaginé le gamin en train de se dévisser)... ça doit faire mal ! pov môme !

LUI: avec beaucoup d'assurance et d'à-propos ... ben oui ! Il faut les visser les mômes !
ELLE : c'est comme ta fille Johanna ! Si on la laisse faire elle devient délinquante !
- Là je comprends que c'est une de ces heureuses familles recomposées ...

Silence radio du côté LUI
Visiblement ELLE attend une réponse qui tarde à venir.

J'pense à quelque chose dit-ELLE ...tu sais qu'elle s'rait capable de te demander une pension alimentaire ...
LUI : Qui donc ?
ELLE : bin sa mère !
LUI : Pourquoi veux-tu que sa mère me demande une pension alimentaire ! C’est même pas ma fille !
ELLE : Oui mais elle en est capable la garce ! D’ailleurs Johanna lui ressemble ...
LUI : Bin oui puisque c'est sa mère
Je me dis que c'est peut-être un gars bien, il élève la fille de sa femme qui n'est d'ailleurs plus sa femme et par voie de conséquence, sa fille n'est pas sa fille ...vous me suivez ? L’air de "Scandale dans la famille" vient me perturber les oreilles...faut que je me concentre !
Seulement ELLE n'a pas l'air tellement d'accord ....

ELLE : tu veux qu'j'te dise ?
LUI : Oui ?
ELLE : Bin JOHANNA, j'peux pas l'encadrer !
LUI (incorrigible bavard) : Ah bon ?
ELLE : Bin après c'quelle a fait, j'peux plus la sentir ! Elle glisse sur une mauvaise pente !
"Dure sera la chute !" pensai-je m'en voulant aussitôt ...

LUI : T'es folle ? Aucun juge n'accepterait cela ...
"Ça s'voit que tu connais pas les juges pensais-je"
Puis profitant qu'ELLE buvait à la bouteille et qu'elle ne pouvait pas parler en même temps, il enchaina :
D'abord c'est une vraie hypocrite comme sa mère ! Sa mère elle en a rien à cirer de Johanna si demain elle se plante chez elle, elle lui dira de se barrer ...
ELLE : De toute façon Johanna ne veut pas rester chez nous, puisque elle a demandé Fontainebleau au lieu d'avoir demandé ARCUEIL ! J'lui donne pas 2 jours pour qu'elle se rapplique....
A 17 ans elle est même pas capable de se débrouiller toute seule ...(?)
- je me demandai soudain si je savais me débrouiller quand j'avais 17 ans - C'est vrai me dis-je, les filles d'aujourd'hui sont plus dégourdies...

ELLE : puis y'a deux ans quand elle m'a demandé de l'accompagner pour l’inscrire, j'ui ai répondu... chui pas ta mère !!!
"Tu m'étonnes qu'elle ne veuille pas rester chez toi" re-pensai-je
LUI : Commence à en avoir marre des référés !
ELLE : tu vas voir leur gueule quand ils verront qui y'a rien à gratter !

C'est seulement à ce moment, que je me suis rendu compte que j'avais du sable dans le maillot de bain, moi aussi je devais me gratter... mais j'ai su attendre, je suis discrète.
Un long silence a suivi la partie de grattage ... je n'osais pas trop bouger, surtout qu'à un moment il me semble avoir pouffé ...sans alibi car je n'avais même pas de livre ...
La conversation a repris sur un autre sujet ...

Le maillot de madame était mouillé et ils devaient partir.... Je crois qu'elle est partie mouillée je ne saurais vous dire et puis on s'en fout ... je sais seulement que ce soir j'ai mal aux gencives de m'être trop intériorisée ....

Sur la plage abandonnée, coquillage et crustacées ... qui l'eut cru déplorent la fin de l'été ... oui ils repartaient sous le ciel de ARCUEIL ....

Je l'ai entendu aussi mais sans le vouloir, je vous le promets j'suis discrète moi!





nouvelles persos lecture aleatoire
lecture aléatoire




Multipanda - Infoquizz - Refina - Solution Piscines - Solutions Banque - Yaca-Sudoku -