Les passants



Nouvelle écrite par Laurent DUMORTIER dans le style Fantastique



Vous aimez cette nouvelle ? Partagez-là !
image3

Un de nos partenaires

MULTI PANDA
Création de sites internet
Site vitrine ou site sur mesure

Il faisait beau cette après-midi là et j'avais décidé de tailler les haies entourant la propriété. Cette dernière avait été bâtie dans les collines du « Mont des Poètes » et offrait une vue splendide sur les alentours.
Nous n'étions pas encore en été, mais il faisait cependant relativement chaud...
Une bonne heure s'était écoulée et je commençais à transpirer abondamment, J'enlevais donc mon pull afin de me sentir plus à l'aise...
Tandis que j'allais reprendre la taille, je remarquai un drôle de couple se promenant le long de la route : une dame âgée d'une trentaine d'années tout au plus, accompagnée d'une petite fille, toutes deux vêtues de vieux vêtements d'hiver, datant d'au moins vingt ans, alors que le soleil frappait de plus en plus durement.
Je les saluai, mais aucune des deux ne se tourna vers moi, poursuivant leur route comme si j'étais invisible.
Je ne leur prêtai guère attention et poursuivis mon travail jusqu'au bout de la première haie, après quoi je m'attelais à ramasser les branchages...
Le couple repassa dans le sens inverse et, à nouveau, je les saluai, mais aucune réaction de leur part ne se manifesta.

Je les observai quelques minutes, jusqu'à ce qu'ils disparaissent au coin de la rue.
L'après-midi se poursuivit, et tandis que je finissais de charger les dernières branches, un nouveau passant fit son apparition.
Ce dernier, assez âgé, tenait un bouquet de roses à la main. Il fit quelques pas, déposa le bouquet au pied d'un vieux saule et se recueillit quelques instants.
Il fit ensuite demi-tour et s'arrêta pour admirer le paysage.
Je le saluai de la main et entamai la conversation.
- Bonjour ! Quelle chaleur hein ?
- Je ne vous le fais pas dire ! Ma voiture est garée en bas de la colline, je suis tout essoufflé d'avoir parcouru ce petit kilomètre !
- Vous venez souvent ici ?
- Quelques fois par an... Vous êtes le jardinier de la propriété ?
- Non, répondis-je en éclatant de rire. J'ai acheté cette maison il y a de cela trois ans maintenant...
- Ah! Vous ne devez pas être au courant alors...
- Au courant de ?
- Il y a de cela une vingtaine d'années, mon épouse et ma fille se promenaient ici lorsqu'elles ont été renversées par un chauffard complètement ivre...
Je lui posai une question dont je craignais par-dessus tout la réponse...
- C'était au début de l'été ? Vu que vous avez déposé vos fleurs, je pensais que...
- Je pars dès demain pour le Canada. C'est pour ça que j'ai pris un peu d'avance en quelque sorte... Mais pour répondre à votre question, c'était en hiver...

image1

Lecture aléatoire

Envie de flâner au fil des pages et de découvrir des récits, des histoires et des personnages au hasard, c'est par ici.



Merci à nos partenaires

Les partenaires qui soutiennent Nouvelles-Persos nous permettent d'y consacrer du temps, et donc de gérer le site dans l'intérêt des auteurs et des lecteurs.
Merci à eux.

Actualités

Mises en ligne, news, infos...


Statistiques

Nouvelle-Persos

Une nouvelle est une oeuvre littéraire proche du roman, mais qui s'en distingue par sa brièveté, le petit nombre de personnages, la concentration et l'intensité de l'action, le caractère insolite des évènements contés.