nouvelles persos
nouvelles persos


Partagez cette nouvelle sur Facebook


A la recherche du bonheur perdu


Auteur : GANGBE Boris

Style : Scènes de vie







L’espoir est le fait d’espérer, d’attendre avec confiance, la réalisation dans l’avenir, de quelque chose de favorable, généralement précis que l’on souhaite ou que l’on désire.


Il se tourna et dit à son être : Que deviendrai-je maintenant que le bonheur de cette vie est en train de me tourner le dos ? Lui qui, autrefois, rendait tout ce monde gai, à chaque fois qu’il rejoignait sa famille. Sa femme et son enfant constituaient son seul trésor. L’homme ayant fait l’objet d’un licenciement à la suite d’une liquidation des biens de l’entreprise où il fut des années durant l’employé le plus compétent et le plus sollicité, devra désormais faire face seul à son destin. Il se lança alors à la recherche d’un nouvel emploi susceptible de lui permettre d’assurer ses responsabilités conjugales.
Dans cette lutte, il souscrivit à un programme d’obtention de stage annuel et ce, avec moultes difficultés. L’organisme n’octroyait qu’un seul poste de stagiaire par année à un candidat parmi les milliers de candidats qui soumettaient leur dossier. Il se donna ainsi l’espoir d’être ce candidat cette année-là. Le nombre de participants cette année était même pléthorique au point où chacun des candidats devinait combien redoutable sera la bataille. Mais son désir ardent de réussir, sa recherche effrénée du bonheur lui ont permis de faire de l’espoir son seul leitmotiv. Il se disait presque quotidiennement que tout échec dans cette vie portait le germe d’une réussite et qu’il fallait qu’il conjugue tous ses efforts vers la victoire sans ménager aucune retraite.

Sa femme, ne pouvant plus supporter, ne lui facilita plus la vie au foyer. Les « Tu m’énerves remplacèrent désormais les « Je t’aime » au point où l’homme commença à s’imaginer la mort de cette union longuement bâtie et jadis très enviée. Elle le quitta sous prétexte qu’une opportunité de travail lui était désormais offerte à l’étranger et qu’elle devait s’y rendre.
L’homme désormais appelé à vivre seul avec son enfant, à qui il se devait d’inculquer une bonne éducation malgré tout, n’en a à aucun moment démordu et a poursuivi incessamment sa quête du bonheur.

Il enseigna à son fils, à chaque fois qu’il en avait l’occasion, que la défaite était la première partie de la victoire et que face aux innombrables vicissitudes de la vie, l’homme ne devait guère être désespéré.

Le programme pour lequel il s’était inscrit, ne retiendra à la fin qu’un seul candidat bénéficiaire du stage. Cette réalité ne faisait qu’augmenter à chaque fois la trouille en lui.
Chaque jour, les choses devenaient de plus en plus compliquées pour lui. Il n’avait plus de quoi payer le loyer, l’électricité, l’eau, en un mot il n’avait plus rien. Ses repas devenaient de moins en moins bons. On renvoya son enfant de l’école pour non-paiement des frais de scolarité.
Oh Dieu ! Que la vie est belle sans ces innombrables soucis quotidiens, dans cette quête sans relâche d’autres horizons, d’une panacée et de soif intarissable d’un minimum d’aisance.
Il faut de façon permanente se remettre en question dans l’espoir de trouver le véritable point de chute, la belle opportunité.

A maintes reprises, il s’était retrouvé à mener de nombreuses réflexions troublantes. Il lui arrivait même parfois de se demander s’il ne lui fallait pas s’écarter du reste du monde et aller se réfugier dans un coin pour se faire remettre à zéro la cervelle en attendant patiemment que la vie décide de son sort.
Le propriétaire des lieux le chassa, à cause des mois d’arriérés qu’il devait pour le loyer. Il se retrouva désormais sans abri et devait se débrouiller avec son garçon afin qu’ils puissent passer la nuit sans ennuis majeurs.
Il a dû vendre tout ce qu’il possédait comme biens matériels afin de leur garantir un tant soit peu une subsistance de quelques jours.

Le verdict allait bientôt tomber et chacun serait fixé sur son sort. Une vague de pensées traversa son esprit, lui posant la question de savoir comment il allait s’y prendre si on ne le retenait pas à l’issue de la sélection. Il faisait de plus en plus d’efforts pour ne pas trop y penser. Mais de toute façon, il ne pourrait pas efficacement s’empêcher d’y songer. L’espoir qu’il avait toujours gardé constituait cette arme puissante qui lui permettrait de vaincre la défaite.
Allait-il redevenir cet homme qu’il avait toujours été pour les autres, leur guide, leur conseiller, et dans bien des cas leur sauveur ?
Il songea quelque peu à l’avenir de son enfant s’il devait rester éperdument dans cette situation de précarité. Il ne trouvait plus les mots exacts pour extérioriser tout ce qu’il pensait ; son rêve et son imagination ne pouvaient plus résister face à ses idées.

L’heure a enfin sonné. Il vient d’être retenu avec de chaleureuses félicitations comme le candidat de cette année-là. Cette nouvelle vint panser ses nombreuses blessures que la vie lui avait laissées et tendrait sans nul doute à les cicatriser.
Désormais, ce mauvais épisode de sa vie est conjugué au passé se dit-il. Ses moments difficiles se dissipèrent de sa mémoire. Son espoir, son désir ardent d’atteindre le bonheur viennent de gagner le terrain. Il n’y a nulle douleur que le temps n’apaise murmura t-il. Il commença donc par se convaincre que le bonheur tant recherché était à présent à ses pieds.

La vie lui a souri dorénavant. Ses œuvres au cours du stage émergèrent à telle enseigne qu’il fut promu à un grand poste de responsabilités. Il était redevenu depuis lors, un autre homme avec d’autres aspirations, d’autres rêves et d’autres objectifs. Il dirigea avec zèle et abnégation le département qui lui fut confié ; il fit d’énormes économies, ce qui lui valut plusieurs distinctions et a fait de lui un grand entrepreneur disposant de plusieurs structures dont les succès et les compétitivités ne furent plus à démontrer.
Oh ! La vie l’a récompensé à cause de l’espoir sans faille qu’il a toujours cultivé, dont il a fait montre et ce, même pendant les moments le plus infernaux de son existence…







nouvelles persos lecture aleatoire
lecture aléatoire




Multipanda - Infoquizz - Refina - Solution Piscines - Solutions Banque - Yaca-Sudoku -