nouvelles persos
nouvelles persos


Partagez cette nouvelle sur Facebook


Rebecca


Auteur : DOUCET Danielle

Style : Scènes de vie




Ah ! Faire la paix, recommencer à s’aimer sous un ciel clair et sans nuages, sans rancune, sans souvenirs douloureux …
Un vide intense s’emparait de Rebecca … ses derniers mots résonnaient dans sa tête.
« Adieu lui » avait-il dit en claquant la porte derrière lui

Ce n’était pas leur première dispute, mais si les autres étaient de courte durée elle sentait bien que celle-ci signait la fin de leur histoire.
Rebecca tentait désespérément de retenir le flot de larmes qui lui brouillait la vue.
Pourquoi cette barricade insurmontable, ce mur entre nous ? se demandait-elle. Nous nous aimons tant pourtant !
Est-ce pour le plaisir de me voir souffrir qu’il se plaît à ne pas m’écouter et à faire tout ce que je déteste et qui me fait si mal ?
Plongée dans ses sombres pensées elle ne portait aucune attention aux gens qui passaient dans la rue, elle marchait, pas certaine de savoir où ses pas la menaient.

Une voix la tira de ses songes si pessimistes.
Un inconnu s’était doucement approché d’elle et lui dit sans préambule :
« Vous avez l’air bien songeur … »
Perdue dans ses pensées, elle sursauta à tel point que l’inconnu éclata de rire .
« Vous rêviez au Prince charmant ? Eh bien, belle inconnue, me voici !
Elle sourit car effectivement, elle rêvait à son prince charmant; se méprenant sur le sens du sourire de Rebecca, il l’invita à aller boire un thé à la terrasse de la brasserie qui se trouvait à proximité.
Elle accepta, un peu par défi, beaucoup par vengeance envers celui qui avait décidé de l’oublier.
Ainsi démarrèrent les premiers balbutiements d’une aventure qui aurait pu devenir tendre si elle n’avait pas aimé à la folie celui qui lui faisait tant de mal.
L’aventure fut si peu intéressante, qu’elle ne mérite pas d’être racontée ici.

Rebecca croyait en l’avenir et savait malgré tout que rien au monde ne pourrait détruire le bel amour qui l’habitait…
Auprès de lui elle s’était sentie devenir une autre femme, lui qui avait été si compréhensif  ne la comprenait plus, mais l’avait-il comprise un jour ? Soudainement elle en doutait.

En refermant derrière elle la porte de son appartement elle se sentit plus légère, en sécurité dans ce cocon qui avait été son nid d’amour où tout lui rappelait les doux moments, les je t’aime, les toujours.
La pendule sonna 20 heures … Si cela avait été possible elle aurait arrêté le temps ou plutôt remonté le temps, pour retourner  à celui où il l’aimait encore …
La soirée lui parut longue ; cette lenteur la renvoyait face à elle-même et à ce gâchis, cette non -compréhension qui avait fait qu’il était parti … ADIEU ! Ce mot résonnait encore à ses oreilles.
Sa nuit fut peuplée de cauchemars, de visages méchants et moqueurs et de voix lui criant dans les oreilles « ADIEU !!!! ADIEU !!! tu l’as bien cherché, c’est de ta faute !
Lorsqu’elle ouvrit les yeux elle regarda la place vide auprès d’elle et un  étau lui étreignit le cœur…

Antoine était désemparé, il avait essayé maintes et maintes fois de comprendre les revirements de Rebecca,  il n’avait jamais trouvé de réponse … Il était tout simplement fatigué, las ….
Il aimait cette femme de tout son cœur et se demandait s’il aurait la force de vivre sans elle,  il se dit que  cet éloignement lui serait nécessaire, salutaire….
Il revivait les beaux moments passés ensemble, ces trois jours à Florence où ils avaient été si heureux.
Il la revoyait riant,  lorsqu’il lui avait offert ce joli chapeau noir, ce bracelet et ce sac bleu qui lui plaisaient tant ! Rien n’était trop beau pour elle …
Il conservait dans son portefeuille, les photos prises dans cet hôtel à Florence, souvenirs d’un moment qu’il aurait voulu éternel…
L’envie lui pris de retourner dans cette ville qui avait été témoin de leur bonheur.
Par chance il put obtenir une place dans l’avion du soir.

Rebecca savait, en se réveillant ce matin-là que sa journée ne ressemblerait pas aux autres. Elle se méfiait de ses pressentiments  qui se révélaient sous différentes formes à chaque fois.
Cela l’angoissa un peu mais il fallait affronter cette journée coûte que coûte.
Après tout, ses pressentiments  n’ont pas toujours été négatifs.
C’est donc avec une certaine appréhension qu’elle mit un pied à terre et qu’elle aborda cette journée   seule devant son petit déjeuner.
Elle réfléchissait aux  moments passés ensemble, à ces petites escapades de courte durée qu’ils aimaient faire tous les deux, rien n’était jamais préparé, ils décidaient de partir et n’étaient jamais déçus…
Une idée lui vint en tête.
Elle n’était pas certaine que cette idée fut bonne mais une force la poussait à la réaliser, même si au bout il y avait certainement de la souffrance…

En arrivant à Florence, Antoine se rendit directement à l’hôtel pour déposer ses bagages.
Il se promena dans les rues de cette ville qu’il affectionnait particulièrement, s’arrêtant ici ou là. Il attendrait demain pour retourner aux pieds de la Tour de Pise qui avait été témoin de leurs baisers sous  une pluie battante.
Il se souvenait de leurs rires sous la pluie qui ne cessait pas, de ce petit restaurant et de la chambre, tout près de là qui avait abrité leur amour si fort, qu’ils n’avaient pu attendre de revenir au centre de Florence, là où ils logeaient…

Rebecca était déçue de n’avoir trouvé aucune place dans l’avion qui la mènerait à Florence …
L’idée avait surgit tout-à-coup ! Retourner à l’endroit où ils s’étaient tant aimés !

Elle dût attendre quatre longs jours avant de pouvoir obtenir le billet espéré.
C’est avec une certaine angoisse qu’elle prit place dans l’avion qui la mènerait dans la ville qui l’avait vue si heureuse ….

Au même moment, Antoine s’installait dans l’avion qui le ramenait à Paris, il savait qu’en arrivant qu’il irait directement retrouver Rebecca pour lui dire son amour…

Ils ne sauront pas tout de suite qu’ils se sont croisés en plein ciel … elle, allant …lui, venant ….

La vie démontra une nouvelle fois que, quelle que soit la direction qu’elle nous indique, il se trouve qu’un jour ou l’autre, lorsque l’on s’aime vraiment, on se retrouve à nouveau face à face, cœur à cœur …. Et cela pour toujours !

 





nouvelles persos lecture aleatoire
lecture aléatoire




Multipanda - B'Resto Buro - Infoquizz - Refina - Solution Piscines - Solutions Banque - Yaca-Sudoku -