nouvelles persos
nouvelles persos


Partagez cette nouvelle sur Facebook


Les centrifugeuses atomiques d'Iran


Auteur : CHERVONAZ Daniel alias JAGODA Daniel

Style : Action







12 novembre 2007.

C'est le 7 novembre 2007 que le président de l'IRAN annonça à la face du monde un nouveau monstrueux défi.
En effet dans un discours reproduit par tous les médias de la planète journaux, radios, télévisions, internet, Ahmadinejab dit avoir trois milles centrifugeuses qui tournaient nuit et jour pour extraire des matières fissiles destinées à la fabrication de bombes atomiques !
Avec ces bombes, il éliminerait de la planète Terre, les pays qui lui déplairaient et en premier lieu l'état d'Israël. Probablement avant de s'en prendr, cette annonce passa presque inaperçue au milieu des « affaires » franco-africaines, en particulier celle des enfants du Darfour ou du Tchad, des grèves des fonctionnaires déçus de ne plus partir en retraite à 50 ou 55 ans. Quant à la grève de PDG éliminés, mais avec énormes parachutes dorés en or super massif, elle en écœura plus d'un !
Dans cette zone du centre de la France, bien méconnue et à juste titre puisqu'il ne s'y passe rien , le journal local faisait ses gros titres avec la chute d'un cycliste, un vol de mazout dans une cuve dans un petit village, une recherche de témoin pour un accrochage sur un parking, la défaite 2 à zéro de l'équipe de foot locale malgré les énormes subventions qui lui sont attribuées …..Mais il y a, bien entendu aucun rapport entre l'argent et les résultats sportifs !
Donc dans l'Indre plusieurs jeunes adultes furent choqués par le fiel craché par l'Iran.

Ils se souvinrent de la catastrophe locale qu'ils avaient provoquée il y a 20 ans.
Rappelons qu'à cette époque, ils avaient, en été, retrouvé, en forêt de Châteauroux de vieilles installations rouillées de charbonnières.
Ils les avaient rallumées après les avoir renforcées avec des minerais trouvés vers Ardentes où se trouvaient autrefois des forges artisanales.
Le temps calme sans le moindre petit souffle d'air avait favorisé le fait que la fumée s'était étalée sur une zone de 15 Km de diamètre, c'est-à-dire jusqu'à Châteauroux.
Et là ce fut comme un tsunami magnétique ou une bombe à neutrons silencieuse.
Dans les jours suivants toutes les entreprises furent perturbées par un orage magnétique.
Plus rien ne marchait, ni les télécommunications ni les ordinateurs privés ou ceux des entreprises comme ceux du centre régional d'une compagnie d'Assurances qui s'intitulait N° 1 à l'époque (et qui a disparue !), les photocopieuses, ni les caisses enregistreuses des superettes, ni les téléphones portables, bref le Chaos !
Et tout ce pataquès était dû à de microscopiques molécules d'un rare sel de fer hypermagnétique contenu dans les minerais de fer chauffés par le feu des charbonnières.
Les enquêtes policières des Renseignements Généraux n'aboutirent pas.
Mais le groupe de jeunes, eux, firent de suite la relation entre ce Chaos technique et « leur » feu des charbonnières.
Le premier signal fut l'affolement de l'aiguille de leur boussole qu'ils avaient toujours avec eux.
Ils emmenèrent chacun, chez eux, les fragments résiduels du minerai métallique qu'ils avaient récoltés.
L'ancien groupe des 5 garnements se reforma spontanément en novembre 2007.
A mon avis, Alexandre Dumas aurait intitulé ce chapitre « 20 ans après » !
Et en effet, très spontanément des appels téléphoniques s'échangèrent entre eux.
Le spectre d'une 3 ème guerre mondiale les inquiétait.
L'égérie du groupe et principale cheville ouvrière, était Elsa devenue depuis ingénieur.
Une première réunion eut lieu à la « forge de l'Isle » la bien nommée et il fut décidé de façon très pragmatique le plan suivant :
1) extraire des minerais, la partie « hypermagnétique » par tout procédé physique ou chimique sans se soucier de faire une étude approfondie du « produit » lui même .
2) se procurer un drone susceptible de transporter quelques kilos de matériel à 1000 ou 2000 kilomètres.
3) Localiser en Iran, de façon précise les sites des centrifugeuses atomiques de type P1 et P2.
4) Assurer la logistique du transport du drone chargé dans le golfe persique.
Ce plan simple, pratique, devait être réalisé dans un délai de 6 semaines afin de prévenir toute réaction intempestive des USA et du président Bush qui pour finir sa présidence pourrait faire un coup d'éclat en bombardant l'Iran.
En effet l'Iran refuse l'inspection de ses installations par l'EIEA, on sait que la société Russe Techsnabexport fournit à la Chine de l'uranium et des centrifugeuses et qu'il y aurait eu transport entre Lanzhou en Chine et l'Iran vers Natanz.
Bien qu'Israël estime que l'annonce Iranienne soit du bluff, des réunions auraient envisagé une « riposte préventive » en Iran.
Il est certain que grâce à l'aide des allemands, le réacteur nucléaire Iranien de Bushehr sera productif dans 1 an.
On pense que les russes avaient fourni de l'hexafluorure d'uranium venant du site de Tomsk.
Et que le Japon, gros acheteur d'hydrocarbure serait disposé aussi à fournir de hexafluorure d'uranium peut être par la société Kyushu Electric Power Company ?

Le physicien du groupe d'Elsa réussi par sublimation à récolter 2 précieux Kilos de la substance hypermagnétique en 15 jours.
L'astrophysicien se mit en rapport avec l'agence spatiale européenne (ESA) et en particulier avec un ami s'occupant du satellite à rayon X le XMN-Newton.
Ce satellite a une précision de résolution extraordinaire dans l'espace. Alors c'est avec une facilité merveilleuse qu'il peut faire des localisations de 7000 à 114000 kilomètres sur terre (apogée et périgée du satellite).
En effet, les centrifugeuses atomiques à gaz iraniennes laissent échapper des cations organiques d'hexafluorure d'uranium détectables par diffraction aux rayons X ce qui permet de localiser les sites avec une précision quasi Angstromique.
Cette localisation a tout à fait surpris le groupe d'Elsa.
En effet il ne correspond pas à ce que les iraniens laissaient entendre jusque là.
Excusez-moi, le « secret attaque » ne me permet pas de vous révéler actuellement les sites !
Des agents commerciaux du groupe d'Elsa firent en sorte de choisir et se procurer un drone répondant à leur cahier des charges et de le transporter par cargo vers le golfe persique dans un banal conteneur.
Le plan a été bouclé en 15 jours, qui dit mieux ?
Seul un petit groupe bien choisi, bien dirigé peut être aussi actif, précis, percutant.
Elsa fut chargée de la programmation informatique de visée des cibles du drone et de ses pulvérisations des particules nanométriques.
Le minerai hypermagnétique pulvérisé en nanoparticules sur les sites des centrifugeuses atomiques pénétra malgré tous les filtres existants et perturba de façon définitive leur activité.

Quelle réponse efficace, élégante, sans aucun dégât collatéral, aux fanfaronnades de Mahmoud Ahmadinejad !
Il ne s'est pas vanté de l'arrêt de ses 3000 centrifugeuses.

Avec cette action une guerre planétaire a peut être été évitée.


Toute ressemblance avec des faits existants serait pure coincidence







nouvelles persos lecture aleatoire
lecture aléatoire




Multipanda - B'Resto Buro - Infoquizz - Refina - Solution Piscines - Solutions Banque - Yaca-Sudoku -