La Fée de la route



Nouvelle écrite par Jack ATAL dans le style Vécu



Vous aimez cette nouvelle ? Partagez-là !
image3

Un de nos partenaires

MULTI PANDA
Création de sites internet
Site vitrine ou site sur mesure

Paul Jefferson avait jusqu'ici tout réussi, il était connu dans le milieu de l'immobilier New-yorkais   et pouvait réciter par cœur les entreprises à qui il louait des espaces bureaux dans les Tours de Manhattan, les affaires s’étaient ralenties après le 11 septembre mais depuis, la crise était passée.

Ses bureaux étaient sobres sur la troisième avenue.

Ses sites permettaient à tout client potentiel de visiter les espaces à louer en simulation 3D : on pouvait monter dans l'ascenseur, se faire ouvrir la porte s'asseoir dans une salle de réunion ou meubler à son goût les bureaux, ainsi tout client pouvait visiter les locaux et les reconsidérer suivant ses désirs.

 Pour ses affaires, il utilisait des partenaires sûrs et fiables dont un ex cadreur d'Hollywood pour filmer les espaces à négocier et un ancien analyste programmeur de Microsoft pour qui Internet n'avait aucun secret, pour construire et maintenir ses sites sur le Web. Il connaissait les meilleurs juristes, mais il se tenait à l'écart de Wall Street par souci du secret car rien ne lui était plus désagréable que de publier des prévisions de bénéfices et se faire étriller par les analystes financiers.

Il remontait dans son bureau pour vérifier la fréquentation de ses sites et détecter parmi les visiteurs les clients sérieux, ceux avec qui il pouvait faire des affaires profitables.

Quand il avait identifié un client potentiel, il ne le lâchait plus, il lui offrait des billets pour des matchs à Madison Square : Boxe, Basket, Football, Tennis … puis le véhiculait comme un ami de toujours, les grosses cylindrées européennes comme les Porsche impressionnaient toujours.

Son hobby c’était en effet les voitures, quand il était plus jeune il s’était payé une Ford Mustang maintenant il se contentait d'une Porsche qu'on lui changeait tous les ans, la location en leasing c’était la solution, surtout quand on peut intégrer les loyers aux frais généraux.

Il avait épousé Pamela une fille de pasteur qu'il lui avait donné une fille Rebecca et un fils Matthew, la famille vivait dans une superbe maison à Staten Island dans le l'état du New Jersey.

Pamela ne s'entendait pas avec lui, plus préoccupée de sa famille et de quelques clubs de charité que de l'ego de son mari ; Rebecca sa fille, était allée à l'université et voulait devenir journaliste politique dans une grand quotidien si possible, Matthew était plutôt doué pour le sport et les activités de son père lui étaient complètement étrangères.

Ainsi Paul se focalisait sur son travail accompagnant ses prospects entre autres dans les bars de Greenwich Village, c'est là qu'il fit la connaissance de Svetlana une jeune Ukrainienne à peine deux ans plus âgée que sa fille, il lui proposa d'être une de ses assistantes, les clients seraient impressionnés et les négociations plus faciles.

Quelques mois plus tard il divorçait d'avec Pamela et épousait en secondes noces Svetlana et ils s’installèrent dans un luxueux appartement non loin de son bureau. Pour leur lune de miel, ils firent un voyage à Las Vegas, c'était l'époque du Sema Show, cette manifestation constituant une vitrine à ce qui se fait de mieux dans l'industrie automobile mondiale.

Laissant Svetlana découvrir Las Vegas, il visita le salon, se fit expliquer les modèles, l'automobile avait cessé d’être mécanique pour devenir électronique, la mode étaient aux voitures connectées voire aux voitures autonomes.  Selon les experts, l'objectif serait de relier la Californie à New York sans toucher le volant, soit une traversée des États-Unis, symbolisant une conquête de l'Ouest à l'envers. Le conducteur devrait toutefois rester vigilant en cas de dégradation des conditions de circulation ou météo, la conduite autonome n'atteignant pour l'heure que le niveau 4 selon une échelle en comptant 5.

Il acheta une ROADFAIRY (La fée de la route) voiture hybride à conduite autonome qui possédait toutes les fonctions disponibles. Après quelques semaines d'attente et un gros contrat de location de 24 mois, elle lui fut livrée à son bureau de Manhattan.

Au début, il la conduisait comme son ancienne voiture, il faisait monter ses clients, ils écoutaient les messages que leur diffusaient la voiture leur souhaitant la bienvenue allant même jusqu'à régler les fauteuils pour un maximum d'espace et de confort.

De temps en temps, elle demandait « voulez-vous passer en conduite autonome ? » là il fallait répondre « oui » en actionnant simultanément une application sur l'écran tactile, elle demandait alors confirmation selon une procédure légèrement différente et annonçait « vous étés en conduite autonome, si vous voulez reprendre votre conduite saisissez le volant des deux mains en disant « contrôle humain ».

Il avait commencé à tenter l’expérience sur des parcours routier en ligne droite, cela marchait merveilleusement bien, elle n'avait pas volé son nom c’était une fée de la route sauf que sa vitesse était limitée à 80 km/h de par la réglementation quand elle fonctionnait en autonomie.

Au bout de quelques semaines il se mit à proposer à ses clients de les véhiculer selon le mode autonome, mais ils étaient partagés, certains ne voulaient pas tenter l’expérience alors elle se comportait comme une voiture classique grand standing.

Durant ce temps sa vie évoluait, il appelait régulièrement ses enfants au téléphone mais leurs visites se faisaient rares, Svetlana commençait à s’intéresse à ses affaires, lui d'habitude secret se mis à dévoiler son patrimoine ; outre la propriété de son agence, il possédait plusieurs parts dans des LLC « Limited Liability Company, sorte de fond immobilier» qui comptaient plusieurs milliers de mètres carrés dans les Tours de bureaux de Manhattan.

Svetlana se montrait toujours très féminine, très sexy, elle cherchait constamment à le séduire et   après une soirée à Broadway, elle lui dit « Paul, tu es immensément riche et moi je suis une immigrée, si tu venais à disparaître je serais sans le sou »

Effectivement, il n’avait jamais vu les choses sous cet angle, « Ne t'en fais pas, je vais arranger ça »

Il appela son avocat et lui fit rédiger un testament où il léguait à Svetlana 40% de ses biens, le reste allant à ses enfants.

Les mois passaient, à part ses affaires, Svetlana et la ROADFAIRY, il ne voyait pas grand-chose, il se disait : « c'est le moment de profiter de la vie tant que je suis en bonne santé » et il décida de faire un voyage en Europe. Ainsi pour commander une nouvelle voiture, il pensait passer par Genève pour le salon de l'automobile et par Kiev pour rendre visite à sa belle-famille, mais bien entendu Londres, Paris Rome et Vienne étaient aussi au programme.

L'avant-veille de son départ, il éprouva le besoin de se rendre à Staten Island, dans son ancienne résidence, où logeaient son fils et sa première femme, cela se passait début mars, la température était glaciale le thermomètre avait du mal à dépasser 20°F (soit -7°C).

Sur le chemin du retour, la neige se mit à tomber accompagnée d'un vent latéral par rapport à sa route, pas question de se laisser conduire en mode autonome  ,il décida de prendre le volant et de conduire prudemment mais quelque chose d’étrange se passa ; la ROADFAIRY refusait de passer en mode « contrôle humain » alors  il accomplissait pourtant la procédure indiquée, il essayait de comprendre: « était-ce un dysfonctionnement dû au froid ? »,  ou quelqu'un de son entourage  lui avait saboté le véhicule ? Qui ? Après tout pour quoi s'inquiéter cette voiture était une merveille technologique et il devrait sûrement y avoir une solution.

La neige tombait de plus en plus fort et le véhicule suivait la route, il décida d'appeler les services de Police par son smartphone personnel et après plusieurs tentatives, quelqu’un lui répondit ; « je vais prévenir la brigade en charge de la circulation, nous allons barrer la route et votre véhicule devrait s’arrêter ».

Effectivement, cinq miles plus loin il aperçut des véhicules de police, les feux étaient au rouge et une rangée de herses barrait la route.... Son véhicule s’arrêta enfin, il était sauvé.

Il ne cessa de remercier et commanda un taxi, le véhicule fut confié à la Police qui l'envoya à la fourrière en attendant une enquête.

Quand il rentra chez lui, il trouva Svetlana pour le moins surprise voire déstabilisée : « je croyais que tu rentrerais demain... » ou jamais ne pensait-t-il.

Les jours d'après, il annula son voyage en Europe, acheta une berline classique, refit son testament et demanda le divorce d'avec Svetlana qu’il obtint moyennant une confortable pension alimentaire.

La ROADFAIRY fut expertisée sous tous les angles, rien d’anormal ne fut détecté.  Et pour détruire d'éventuels virus, on réinitialisa par précaution le système d'Intelligence artificielle avant de la proposer sur le marché de l'occasion.

 

image1

Lecture aléatoire

Envie de flâner au fil des pages et de découvrir des récits, des histoires et des personnages au hasard, c'est par ici.



Merci à nos partenaires

Les partenaires qui soutiennent Nouvelles-Persos nous permettent d'y consacrer du temps, et donc de gérer le site dans l'intérêt des auteurs et des lecteurs.
Merci à eux.

Actualités

Mises en ligne, news, infos...


Statistiques

Nouvelle-Persos

Une nouvelle est une oeuvre littéraire proche du roman, mais qui s'en distingue par sa brièveté, le petit nombre de personnages, la concentration et l'intensité de l'action, le caractère insolite des évènements contés.